|  Contact |  Plan du site |         

     -> Champ d'application
     -> Exonérations
     -> Dégrèvements
     -> Base d'imposition
         - VLC locaux d'entreprise
         - VLC locaux d'habitation
     -> Etablir la taxe
     -> Payer la taxe
         - Base
         - Montant
         - Base
         - Montant
     -> Taxe d'habitation
     -> TEOM
     -> TLPE

Les locaux d'entreprise dont la taxe foncière annuelle dépasse 10.000 €, a fortiori 100.000 €, méritent une analyse "sur mesure" de la justesse de leur imposition et nécessitent un savoir-faire spécifique.


Cliquez ici pour découvrir notre "Service Premium" et nos compétences afin de bénéficier d'une analyse préliminaire gratuite de votre taxe foncière.

Actualités :

Les limites de la déclaration 6660-REV du local professionnel

Révision des valeurs locatives des locaux professionnels : en route vers la réforme !

CFE et taxe foncière : quoi de plus normal que de taxer 2 fois !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PALMARES 2003 DES 52 COMMUNES DE PLUS DE 80.000 HABITANTS

   

 

 

L'indice 2003 de pression fiscale communale pour la taxe foncière sur les propriétés bâties (produit de la taxe par habitant) révèle un surprenant Palmarès de la Taxe foncière 2003 des communes les moins chères parmi les 52 plus grandes villes françaises :

 

Pour savoir si votre commune figure sur notre palmarès des communes, tapez simplement son nom dans le formulaire de recherche puis cliquer sur la case OK.

 

 

 

  Palmarès de la taxe foncière 2003 des communes les moins chères parmi les 52 plus grandes villes françaises

 

  la 1ère ville est Saint Paul, à la Réunion (125€).

  la 2e ville est Metz (142€).

  la 3e ville est Marseille (144€), bel exploit pour la seconde ville française.

  les 4e et 5e villes sont les nordistes Roubaix (146€) et Tourcoing (156€).

 

 

Voir le Tableau détaillé du Palmarès des 52 communes françaises de plus de 80.000 habitants.

 

 

Toutes nos félicitations à ces cinq villes si économes avec l'argent de leurs habitants.

 

 

Les habitants des trois dernières villes de notre Palmarès auront dû, en 2003, payer deux fois plus de taxe foncière par habitant que ceux des communes à la tête du Palmarès : Grenoble 52e rang (352€), Bordeaux 51e rang (338€) et Montpellier 50e rang (301€).

 

Vous trouverez sur ce site les informations sur la pression fiscale locale des 52 premières communes de France, listées ci-dessous :

Aix-en-Provence, Amiens, Angers, Argenteuil, Aulnay-sous-Bois, Avignon, Besançon, Bordeaux,  Boulogne-Billancourt, Brest, Caen, Clermont-Ferrand, Créteil, Dijon, Fort-de-France, Grenoble, La Rochelle, Le Havre, Le Mans, Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Metz, Montpellier, Montreuil, Mulhouse, Nancy, Nanterre, Nantes, Nice, Nîmes, Orléans, Paris, Pau, Perpignan, Poitiers, Reims, Rennes, Roubaix, Rouen, Saint Denis, Saint Denis de la Réunion, Saint Etienne, Saint Paul, Strasbourg, Toulon, Toulouse, Tourcoing, Tours, Versailles, Villeurbanne.